The information and views set out in this project website are those of the author(s) and do not necessarily reflect the official opinion of the European Union. Neither the European Union institutions and bodies nor any person acting on their behalf may be held responsible for the use which may be made of the information contained therein.

© 2018 CALIF / Opéra de Massy

CONTACT US

LE PROJET

Le projet européen EducOpera (2017-2019) a pour objet de proposer une éducation à l’Opéra comme un exemple d'apprentissage non formel et informel pour des jeunes susceptibles de décrocher ou rencontrant des difficultés scolaires. Si les facteurs conduisant au décrochage scolaire précoce varient d'un pays à l'autre (Recommandation sur les politiques visant à réduire le décrochage scolaire précoce, EC, 2011), trois causes principales ont été identifiées pour expliquer les insuffisances des politiques publiques : un manque de stratégie globale; une absence de politique fondée sur des preuves;  une prévention et une intervention précoce insuffisantes.

L'apprentissage de la musique améliore le développement cognitif, émotionnel, physique et social des jeunes et constitue une source de créativité. L'éducation musicale et plus généralement l'éducation artistique dès le plus jeune âge est plus que  nécessaire pour que les enfants deviennent des adultes ouverts sur le monde, avec des connaissances pertinentes et une pensée critique. Dans une approche basée sur la praxis, selon David J. Elliot, pédagogue et musicien, l'éducation à la musique est plus pragmatique qu’esthétique.  Pour Antti Juvonen, pédagogue finlandais «au cœur de la pédagogie est l'expérience musicale. On demande aux élèves de jouer les instruments et de chanter afin de mieux comprendre la musique, non pas comme une abstraction, mais par la pratique et les sensations qu'elle révèle. Agir pour le sentiment et la compréhension avant d'apprendre une connaissance théorique, c'est le principe méthodologique ». À l'école, l'éducation à la musique fait partie de l'éducation obligatoire. Elle poursuit trois objectifs principaux: écouter; jouer et / ou composer ; construire une éducation musicale et artistique. Ils impliquent donc trois actions pédagogiques : l'écoute, le jeu et la composition.

En complément d’une éducation formelle à l’école, de nombreuses activités extra-scolaires sont offertes : comme les chœurs ou les concerts annuels qui mobilisent tout au long de l'année. L'éducation à la musique combine des connaissances en histoire, en littérature ou en sciences. Elle joue un rôle spécifique dans les stratégies pédagogiques transversales et l'apprentissage multidisciplinaire (comme l'histoire des arts). De nombreuses opportunités sont offertes aux jeunes en dehors de l'école pour jouer de la musique: dans des associations, dans les conservatoires ... L'éducation à l'opéra permet d'ouvrir les jeunes à la culture artistique (compétence clé 8) avec une pratique culturelle populaire. Cette approche pédagogique est un atout majeur pour la créativité (compétence clé 7) et donc un développement personnel harmonieux. L'opéra mobilise des disciplines comme la musique, le dessin, le sport, la danse. L'éducation à l’Opéra peut révéler des talents cachés. Elle améliore l'esprit collectif et d'équipe, améliore la culture et le savoir. Elle permet d'acquérir diverses compétences, de maîtriser son corps, sa concentration ou sa respiration. Elle stimule la mémoire et  combine l'expression écrite & orale. La maitrise de sa langue maternelle ou d’une langue étrangère (compétences clés 1 et 2) développe la personnalité des adolescents qui est un atout majeur pour l'autonomisation.

Le projet EducOpera a réuni la France – l’Opéra de Massy et un institut de recherche (iriv conseil), un département en Sciences de l’Education en Italie (Université de Pérouse), un centre de recherche en Slovénie (ZRC-SAZU), une école d’éducation au Danemark (Université d'Aarhus) et un organisme de formation en Espagne (Infodef). Il a pour but de lutter contre le décrochage scolaire grâce à l'acquisition de connaissances et de compétences mobilisées par une éducation à l'opéra. Pour atteindre cet objectif, trois productions intellectuelles ont été réalisées par l’équipe européenne :

1- un outil et une méthode (IO1) pour identifier et évaluer les compétences acquises par les adolescents grâce à une éducation à la musique en général et à l’Opéra en particulier, grâce à des connaissances et des compétences pertinentes pour l'école

2- un tutorat pour les professionnels (IO2) - les éducateurs sont formés à l’approche pédagogique et innovante proposée par l’outil et la méthode (IO1) pour enrichir leur pratique professionnelle  

3- une publication finale qui soit une base pour les professionnels pour appliquer l'approche EducOpera auprès des enseignants ou de tout éducateur à l'extérieur de l'école pour lutter contre le décrochage scolaire. Une éducation à l’opéra permet en effet de combiner apprentissage formel, non formel et informel. Les différentes productions ont été réalisées de manière collective avec une coordination d’iriv conseil (pour l’IO1), du ZRC-SAZU  (pour l’IO2) et de l’Université de Pérouse (pour l’IO3).

Les deux premières productions intellectuelles (outil & méthode- IO1 et  tutorat- IO2 ) ont été testées auprès d’éducateurs et de leurs élèves associés à des activités extra-scolaires proposant une initiation à l’éducation à l’Opéra. Les expérimentations ont été différentes selon les pays- similaires en France, Italie ou Slovénie ; plus ponctuelles au Danemark par le biais d’autres projets musicaux ; en complément d’autres activités musicales proposées par les écoles en Espagne.

La publication finale (IO3) a permis à la fois de faire les bilan des expérimentations et d’insister sur les atouts et bénéfices que constitue une éducation à l’Opéra auprès de jeunes élèves dans des écoles en zone urbaine sensible où la culture de l’Opéra peut sembler plus difficile d’accès. Elle constitue une base essentielle pour la pérennité de l’approche pédagogique originale proposée par l’EducOpéra auprès des éducateurs, qu’ils soient à l’école (apprentissages formels) ou en dehors de l’école (apprentissages non formels et informels).

IO 1 :

click on the logo

IO 2 :

click on the logo

IO 3 :

click on the logo