The information and views set out in this project website are those of the author(s) and do not necessarily reflect the official opinion of the European Union. Neither the European Union institutions and bodies nor any person acting on their behalf may be held responsible for the use which may be made of the information contained therein.

© 2018 CALIF / Opéra de Massy

CONTACT US

EQUIPE / EDUCATEURS

 

Opéra de Massy

Soucieux de faire connaître à un public varié les grandes œuvres de l'histoire de l'opéra,  salle résolument moderne, l'Opéra de Massy  est  attaché à l'innovation. De nombreuses productions Lyriques ont marqué son histoire. En associant de jeunes artistes européens, il s'attache à faire découvrir les nouveaux talents. En intégrant dans sa programmation des œuvres contemporaines, il favorise une meilleure diffusion des formes et disciplines insuffisamment mises en valeur. En accueillant de nombreux artistes dans ses différentes salles pour les répétitions de nouveaux spectacles, il s'affirme comme un lieu de création.  L'Opéra de Massy propose de découvrir de grands opéras, régulièrement en coproduction avec d'autres grandes scènes françaises, de la danse avec des ballets internationaux, mais aussi des concerts de musiques classique et vocale ainsi que des variétés et du théâtre.  Elle est la première structure labellisée « scène conventionnée lyrique » par le ministère de la Culture. L'Opéra de Massy est membre de la ROF (Réunion des opéras de France), de RESEO (Réseau européen pour la sensibilisation à l'opéra et à la danse) et d'Opera Europa.

 

Equipe Administrative :

Marjorie Piquette, Diplômée de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts de Paris,  précédemment enseignante en arts plastiques, Marjorie Piquette est la responsable du service de l’action culturelle de l'Opéra de Massy.

Depuis plus de dix ans, elle est chargée de développer la politique culturelle de l'opéra. Elle est responsable de la planification d'activités culturelles pour les écoles, de la petite enfance aux étudiants (ateliers, conférences, rencontres artistiques).

Elle a mis en place une stratégie visant à répondre aux besoins spécifiques du public (personnes handicapées, détenus, personnes en insertion, personnes âgées) en proposant des projets sur mesure à l’Opéra et hors les murs.

Elle travaille en étroite collaboration avec les ressources humaines artistiques et techniques de l'Opéra de Massy (artistes, techniciens, administratifs) mais aussi avec les compagnies en résidence: orchestre de l'Opéra de Massy, ​​compagnie de danse en résidence (actuellement Julien Lestel).

Elle est chargée de collecter des fonds auprès de fondations et d'organismes publics afin de faire connaître le travail éducatif accompli à l'Opéra de Massy et de reconnaître l'éducation à l'opéra dans l'apprentissage de l'étudiant.

Marjorie est également responsable de l'action culturelle et de la programmation jeunesse pour les 9 théâtres du Group Soumère (y compris l’Opéra de Massy) et gère 4 collaboratrices dans cette perspective.

Eugénie Boivin, Passionné d’art au sens large, Eugénie Boivin a obtenu un master en histoire de l’art moderne. Avant de rejoindre l’Opéra de Massy en 2005, elle a travaillé plusieurs années en tant que surveillante d’internat dans deux lycées. Cette expérience avec des adolescents s’est avérée très enrichissante et a contribué à développer son envie de s’investir auprès du public.

A l’Opéra de Massy, Eugénie Boivin se charge de réaliser les visites guidées pour lesquelles elle conçoit des contenus pertinents adaptés à tous les publics. Son approche pédagogique s’est enrichie grâce à plusieurs formations telles que l’art du conte ou encore des arts visuels. En lien avec les enseignants et les éducateurs, elle planifie des activités culturelles et éducatives comme des ateliers, des répétitions publiques ou encore des rencontres dans le but de faire découvrir l'Opéra. Dans le même but, elle est amenée à créer de nouvelles ressources pédagogiques et s’occupe de l'organisation et de la logistique des actions événementielles que l’Opéra développe in situ ou hors les murs.

 

 

 

 

Equipe Artistique :

Frédérique Lombard, metteur en scène

A suivi une formation artistique variée . Depuis 1995, elle a été collaboratrice artistique de Jérôme Savary dans ses productions lyriques, à l’Opéra comique, au Festival de Glyndebourne, au Teatro Regio de Turin, au Capitole de Toulouse, au Grand Théâtre de Liège, à l’Opéra de Paris-Garnier, Teatro Real de Madrid, Opéra de Leipzig, au Kennedy Center Washington, Opéra de Lausanne, Opéra de Shanghai, Chorégies d’Orange, Opéra de Séoul, Bunkakaikan Tokyo, Teatro Verdi Trieste, Opéras de Massy, Avignon, Marseille, Toulon, Dresden, French May Hong Kong, Grand Théâtre de Genève...Master Classes pour l’académie de Rennes pour les professeurs des écoles et collèges sur « la mise en scène d’opéra » à l’Opéra de Rennes.Conseillère musicale et chorégraphique pour les films: « Il est plus facile pour un chameau », « Actrices », réalisation du making off d' "Un Château en Italie" de Valéria Bruni- Tedeschi, Chorégraphe pour le film « Les Sentiments » de Noémie Lvovski, elle a également animé des ateliers de théâtre et de danse pour les patients de l'hôpital psychiatrique Sainte-Anne à Paris.

Gilles Porte, Danseur Soliste, Assistant chorégraphe

Formé à l’Ecole de Danse de l’Opéra de Paris, Gilles Porte  travaille avec Serge Golovine, Daniel Franck, Lucien Duthoit et Gilbert Mayer.
Il est engagé ensuite dans le Corps de Ballet de l’Opéra de Paris sous la direction de Patrick Dupond, puis de Brigitte Lefèvre. Il est « Coryphée » et danse les chorégraphies de Noureev, Petipa, Bournonville, Balanchine, Graham, Cunningham, Bagouet et travaille avec Patrice Bart, John Neumeier, Angelin Preljocaj, Carolyn Carlson, Roland Petit qui le choisissent pour leurs créations.
Il rejoint ensuite le Ballet de Zürich sous la direction de Heinz Spoerli où il danse les chorégraphies de Van Manen et Spoerli. Puis, il est engagé comme danseur soliste au Ballet National de Marseille sous la direction de Marie-Claude Pietragalla, puis de Frédéric Flamand. Il danse les chorégraphies de Pietragalla, Rui Horta, Gvoski, Bournonville, Balanchine, Robbins, Forsythe, Duato,  Flamand, Kéléménis,  Malandain,  Lestel, Childs et Ochoa…
Parallèlement, Gilles Porte a participé à la création de la Compagnie Julien Lestel en tant qu’interprète et assiste maintenant le chorégraphe dans toutes ses créations et actions de sensibilisation.

Franck Chastrusse-Colombier, chef d'Orchestre

A obtenu le diplôme supérieur de direction d’orchestre à l’Ecole Normale de Musique de Paris et de l’Accademia Chigiana. Il se perfectionne auprès de Georges Prêtre (Opéra de Paris, Teatro La Fenice, Orchestre National de France) et Maurizio Arena. Il devient ensuite chef-assistant à l’Opéra de Massy ainsi qu’assistant d’Alain Guingal (Opéra d’Avignon et Orchestre National d’Ile de France).Il débute en Italie à l’âge de 22 ans en dirigeant Rigoletto. Remportant un vif succès, il est depuis réinvité régulièrement pour les productions de Cosi Fan Tutte, Barbiere di Siviglia, Traviata, Un Ballo in Maschera...Du côté symphonique, il dirige notamment l’Ensemble Orchestral de Paris, l’Orchestre de Massy ou encore les musiciens de l’orchestre national d’Irlande au National Concert Hall de Dublin, en Allemagne et aux Etats-Unis.A 28 ans, il est choisi comme directeur musical par l’orchestre de l’Association Symphonique de Paris (plus jeune directeur de l’histoire de cette institution fondée en 1923).Franck Chastrusse-Colombier est lauréat du Concours de la Communauté Européenne pour jeunes chefs d’opéra.En 2014, il remporte à l’unanimité le premier prix du Concours Luigi Mancinelli.

Jean-Christophe Planchenault, À la sortie de ses études en DMA Régie de spectacle option lumière en 2013, Jean-Christophe rentre directement à l’Opéra de Massy en tant que technicien lumière où il y passera deux ans qui lui serviront à approfondir les techniques d’éclairages aux cotés de nombreux éclairagistes (Marc Delamézière, Jacques Rouveyrollis, Jacques Chatelet, …). Les rencontres faites la-bas permettront de lui ouvrir les portes de l’Opéra Garnier ainsi que du Théâtre National de Chaillot toujours en tant que technicien lumière. Par la suite, Olivier Lettelier lui donnera l’occasion, en 2016, de devenir régisseur lumière pour son spectacle « La nuit où le jour s’est levé ». En 2018, il collaborera avec Marc Delamézière en tant qu’assistant éclairagiste pour la création de l’opéra Carmen (Georges Bizet) à « Shaanxi Grand Opera House » à Xian en Chine puis avec Simon Delattre pour son spectacle «  La vie devant soi » en tant que régisseur général et régisseur lumière. Cette année, Olivier Lettelier lui proposera la régie lumière de son dernier spectacle « La mécanique du hasard » et Simon Delattre lui proposera la création lumière de son futur spectacle « Louise au paradis » (Titre provisoire). Actuellement, Jean-Christophe est toujours en collaboration avec les théâtres, l’éclairagiste et les metteurs en scène cité.

Michel Remy, michel Remy.   premier prix de percussion au conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris en 1980. entre à la Musique de l'Air de Paris en 1982 en tant que percussion claviers, il en est désormais le soliste.Depuis 1983,  il est également professeur de percussion / batterie au conservatoire de Vitry sur Seine. il participe à l'Orchestre de l'Opéra de Massy depuis une vingtaine d'années, d'abord en qualité de percussionniste, puis comme timbalier solo. il a travaillé de nombreuses années comme supplémentaire au sein d'orchestres tels que : Orchestre de Paris, Orchestre National de France, Orchestre de Chambre de Paris, ensemble Intercontemporain, ensemble Ars Nova etc.  il se perfectionne, en parallèle, en percussions afro Cubaines. et participe comme  clavier à un groupe de Blues rock.

Le Collège Blaise Pascal, accueille 380 élèves au total dont des élèves non francophones pris en charge dans un dispositif UPEAA (Unité Pédagogique pour les Elèves Allophones Arrivants). Depuis la rentrée 2014, une classe ULIS a été ouverte (unités localisées pour l'inclusion scolaire)  accueillant des élèves en situation de handicap ou de maladies invalidantes dont les difficultés ne peuvent être entièrement assurées dans le cadre d'une classe ordinaire.
Le collège met en place de multiples dispositifs afin de favoriser la réussite des élèves : des aides personnalisées proposées par des étudiants de grandes écoles, de l’accompagnement éducatif permettant de mettre en place des ateliers très variés  (ateliers musique, échec, Scientifique, Afrique….), le dispositif «  réussir sa 6ème » (destiné à donner du sens aux apprentissages proposés aux enfants et créer un climat propice au travail), une formation au secourisme…. Le collège travaille avec de nombreux partenaires de façon  à renforcer le suivi de ses élèves : la réussite éducative, des associations de quartier, des professionnels intervenant dans les projets professionnels de nos élèves.

 

L’objectif prioritaire du collège est de favoriser la réussite des élèves par-delà leurs origines sociales, familiales et culturelles. Le collège est au cœur du quartier Opéra, dynamique et potentiellement ouvert sur les arts et la culture. Il a saisi cette opportunité pour apporter aux élèves une ouverture culturelle en travaillant avec de multiples partenaires (Centre culturel Paul Bailliart, Médiathèque, ciné Massy…).  L’axe principal de travail du collège est de favoriser l’égalité des chances de tous ses élèves. Il s’investit dans le réseau de réussite scolaire de Massy mettant en place des projets avec les écoles primaires du réseau et d’autres acteurs du territoire intervenant dans le champ de l’éducation.

Benjamin Arino, principal du collège Blaise Pascal est titulaire d’un D.E.A. (Master 2) d’histoire, mention Histoire médiévale. Entré dans l’Éducation Nationale en 2003 comme Conseiller Principal d’Education (CPE), il a exercé dans plusieurs établissements scolaires du second degré et depuis 2009, en zone d’éducation prioritaire (Evry, Grigny, et Massy). Lauréat du concours de personnel de direction en 2012, il a été principal adjoint au collège Pablo Neruda à Grigny - Réseau d’Education Prioritaire + (REP+). Depuis septembre 2015, il dirige le collège Blaise Pascal de Massy, classé REP. Après avoir été associé à la promotion 2016 de l'action "initiation au bénévolat" de septembre 2015 à juin 2016,  il a accepté que le Collège Blaise Pascal devienne le chef de file du projet  Schola (2016-2018) avec la coordination  de l'iriv.

Siham Naji, enseigne le français au collège Blaise Pascal de Massy depuis 2014. Titulaire d'un Master de lettres, puis du Capes de lettres modernes (2011), elle a débuté sa carrière au Lycée Fustel de Coulanges de Massy puis a enseigné aux collèges Jean-Lurçat de Ris-Orangis (2012) et Delalande d’Athis Mons (2013), classés en Zone d’éducation prioritaire ( ZEP). Elle a participé en 2017 au projet SCHOLA- un tutorat pour les éducateurs pour valoriser les compétences acquises par des élèves impliqués dans des activités bénévoles. Depuis septembre 2017, elle est la professeure référente au collège du projet EducOpera- les compétences acquises par les élèves grâce à l’éducation à l’Opéra

Iriv Conseil

L' Institut de recherche et d'information sur le Volontariat (iriv), institution privée, non partisane, sans but lucratif, indépendante des administrations et des intérêts économiques, a pour objet de contribuer au débat public pour promouvoir le bénévolat/volontariat et l'éducation et la formation tout au long de la vie :
- en réalisant des études pour les associations, les pouvoirs publics ou des organismes privés et en les publiant;
- en faisant connaître le secteur bénévole auprès du grand public et des médias, des responsables publics et privés;
- en formant les bénévoles et les salariés des associations et de tout organisme impliqué dans la vie associative;
- en organisant des colloques, séminaires, conférences ou en y participant;
- en publiant une lettre trimestrielle sur l'actualité du bénévolat et du volontariat (rives de l'iriv).

L'Institut de recherche et d'information sur le volontariat (iriv) a été créé en mai 1997 par Bénédicte Halba, docteur en sciences économiques. L'équipe de l'iriv participe activement au développement de ses activités et à la réalisation de ses objectifs ; nos statuts reflètent cet engagement.

 

Bénédicte Halba, présidente-fondatrice, initiatrice du projet avec l’Opéra de Massy
Bénédicte Halba, docteure en Sciences économiques, est la présidente fondatrice de l'Institut de recherche et d'information sur le volontariat (iriv). Elle a été chargée de mission au Ministère de la Jeunesse et des Sports (1991-1994), experte auprès du Conseil de l'Europe aux Ateliers Impact économique du sport et Volontariat/bénévolat (1992-1994). Elle a consacré sa thèse de doctorat à l'économie du sport en Europe (Université Paris I Panthéon Sorbonne, 1996). Elle crée en 1997 l'iriv dont elle dirige les études, la formation par le biais d'iriv conseil ainsi que le développement des sites Internet : www.iriv.net, www.iriv-vaeb.net, www.iriv-migrations.netwww.iriv-publications.net. Elle édite la revue électronique les rives de l'iriv (depuis 2004) et l'Infolettre- de Paris à Berlin aux autres mondes (depuis 2016). Le projet pilote Leonardo da Vinci, qu'elle a initié et dirigé dans  7 pays, VAEB pour un projet professionnel, a été primé en 2006, à Helsinki, comme l'un des 10 meilleurs projets européens contribuant au processus de Copenhague. Le projet pionnier Migrapass (2010-2012) qu'elle a initié avec une association française dans 5 pays européens a permis la création du Club mensuel pour l'insertion professionnelle de publics migrants qu'elle anime à la Cité des Métiers de Paris depuis 2012. Le projet Réussir à l'école grâce au bénévolat - Succes at school Through Volunteering (SAS) (2012-2014) qu'elle a initié avec une Université de Northampton dans 6 pays européens a permis de proposer une action d'initiation au bénévolat auprès de jeunes à Massy avec le Collège Blaise Pascal depuis 2013. Elle enseigne à l'Université depuis 2000 en France et en Europe. Elle a été administratice du Cicos (2007-2011) et de l'Assfam (2011-2014). Elle a été trésorière de l'association FISPE (2015-2017). Elle est membre du comité scientifique de la fondation suisse ECAP (depuis 2015) Elle se consacre chaque mois aux actions menées par l'iriv sur le terrain-  auprès de publics migrants à la Cité des Métiers et  auprès des jeunes à Massy (www.club-iriv.net).

Yazin Günay
Etudiant en Master 2 - Migration et Relations Interethniques (Université Paris Diderot),  il rédige un mémoire sur la communauté turque à Paris (10ème arrondissement). Originaire d’Istanbul (Turquie), il est diplômé de l’Université Galatasaray (2016) où il a étudié la Science politique et effectué un échange Erasmus à l'Université de Paris 1 (2015). Il a réalisé un stage au Centre régional du Programme des Nations Unies pour le Développement pour l’Europe de l’Est  (septembre à décembre 2018) où il a travaillé sur des enjeux sécuritaires dans les projets de développement. Pour l’iriv, Yazin est associé aux projets sur la migration MigrAID (participation à un séminaire à Padoue en mai 2019) et  Revalue (clubs mensuels de l'iriv & séminaire en janvier 2019); ainsi qu'aux projets  pour les jeunes EducOpera (réunions mensuelles avec les collégiens du Collège Blaise Pscal , GRIT et MiFamily (sessions pédagogiques avec le conseil citoyen de Grigny en avril 2019).


Faustine Louise Blanco Poisson
Etudiante en deuxième année de Master en gestion des territoires et développement local - parcours administration internationale de projets territoriaux (Université Paris Est Créteil- UPEC). elle a effectué un échange Erasmus à l’Université Jagiellonski de Cracovie (Pologne). Diplômée d’une licence Administration Economique et Sociale (AES), parcours gestion des Territoires, à l’Université François Rabelais de Tours (2015), elle a effectué un service civique de 9 mois (2016-2017) au sein de l’association Zup De CO (Tours) qui consistait à animer et encadrer des séances de tutorat dans un collège classé REP (réseau d’éducation prioritaire). Elle a participé à une mission à Sokodé (Togo) avec l’association AVECS TOGO (Association des Volontaires pour l’Echange, la Culture et la Solidarité) en 2016 auprès d’ enfants d’un orphelinat et dans une école. Pour l’iriv, elle a été associée à différents projets pour les jeunes : JUCIVOL, EducOpera, et sur la migration- Family, GRIT et REVALUE.

 

Mathias Guivarch

Etudiant en Master de traduction - anglais et allemand - parcours multidisciplinaire et relations internationales à l'Université Libre de Bruxelles (Belgique), il est également inscrit en Sciences de l’Education à l’Université de Paris 8 (UP8). Après un baccalauréat scientifique au lycée Jules Ferry (Paris), il a obtenu une licence en Langues étrangères appliquées - parcours civilisation – à l’Université Paris 7 Diderot (2016). Il a réalisé un échange Erasmus à l’Université de Graz (Autrcihe) en 2015-2016 ).  Il a été bénévole pour l’association Solidarité Sida lors du festival Solidays (2014). Pour l’iriv, il est associé à différents projets pour les jeunes -JUCIVOL, EducOpera, et GRIT- et sur la migration- MiFamily, MirgAid et REVALUE. Pour le MiFamily, il a traduit le programme d’éducation familiale proposée par l’équipe européenne

 

Maÿline Martin

Etudiante en Master Langues Étrangères Appliquées – anglais et espagnol – Parcours Négociation de Projets Internationaux (Université Paul Valéry, Montpellier), elle a été facilitatrice bénévole pour l’association Youth For Understanding . Diplômée d’un D.U.T Gestion des Entreprises et des Administrations (I.U.T Toulouse III – Paul Sabatier) ainsi que d’une licence professionnelle Hôtellerie-Tourisme,spécialisée en management hôtelier (Université d’Avignon et des pays de Vaucluse), elle a  travaillé trois ans dans le secteur hôtelier (Bristol, Royaume-Uni). Pour l’iriv, elle a été associée aux  projets JUCIVOL (expérimentation à Lourdes des programmes de formation pour les éducateurs et les jeunes), EducOpera & SCHOLA (sessions mensuelles avec les collégiens) et sur la migration- MiFamily (modules du programme de formation familiale), MirgAid et REVALUE (clubs de l’iriv à la Cité des Métiers).

 

Cliff Matoumona

Est un ancien étudiant en 2ème année de Licence Physique-chimie (Université d'Evry Val-d'Essonne), volontaire en service civique au Centre de Ressources Politique de la Ville en Essonne (CRPVE) en 2017. Pour l’iriv, elle a été associée aux  projets JUCIVOL (expérimentation à Lourdes des programmes de formation pour les éducateurs et les jeunes), EducOpera & SCHOLA (sessions mensuelles avec les collégiens) et sur la migration- MiFamily (modules du programme de formation familiale), MirgAid et REVALUE (clubs de l’iriv à la Cité des Métiers).

 

Annette-Laure Makongo

Est étudiante en deuxième année de master en Management et Commerce International-monde des Amériques (Université Paris-Est-UPEC). Elle s'est spécialisée dans le monde latino-américain. Elle est associée au projet SCHOLA et EducOpéra pour l'iriv (octobre-novembre-décembre 2017) en participant et en organisant des ateliers avec des jeunes de 14 à 16 ans du Collège Blaise Pascal de Massy (Essonne) et en rédigeant des comptes-rendus à la fin de chaque session. L'objectif de ces ateliers est d'inciter et encourager les collégiens à participer à des actions bénévoles dans le cadre de leur année scolaire. Elle a actualisé les rubriques du weblog en particulier la promotion 2018, et les rubriques concernant le projet EducOpéra.